Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jaurès et l’unité
(extraits de la lettre de Jaurès lue au meeting d’unité socialiste, Tivoly-Vauxhall, mercredi 26 avril 1905)


[…]Cette concentration des forces socialistes et ouvrières intensifiera l’action de classe du prolétariat dans la démocratie républicaine, c’est-à-dire dans le milieu politique qu’il s’est lui-même créé. Elle permettra une action indivisible et irréductible de réforme et de révolution pour l’amélioration immédiate et incessante du sort des travailleurs et pour l’institution progressive et vigoureuse du communisme intégral. Elle rattachera par un lien plus étroit encore, le socialisme français à l’admirable mouvement du socialisme international libérateur et organisateur de la race humaine.
Une grande espérance nous anime. L’unité politique et économique du prolétariat français coïncidant avec l’ébranlement du tsarisme est un des signes les plus décisifs des grands chantiers qui se préparent.
On a dit il y a quelques années : “ L’Europe sera socialiste ou cosaque ”. On peut dire aujourd’hui avec certitude : “ L’Europe ne sera pas cosaque, elle sera socialiste et toute l’humanité avec elle. ”
Je m’associe de tout cœur au meeting pour saluer cette magnifique promesse des temps nouveaux
Cordialement à vous
Jean Jaurès

L’Humanité, jeudi 27 avril 1905
Tag(s) : #textes historiques

Partager cet article

Repost 0