Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En 1965, à l'occasion de l'élection du président de la république au suffrage universel, la Gauche présente la candidature unique de François Mitterrand. Personne à l'époque ne prévoyait la mise en ballottage du général de Gaulle. Le score réalisé au deuxième tour a amorçé le redressement de la Gauche qui eut pour apothéose la victoire de 1981.

Soucieux que la victoire de la Gauche passe par son unité,

En 1965, Mitterrand réunit la gauche non communiste au sein de la FDGS ; le PSU refuse de s'allier. L'accord entre la FDGS et le PC permet un gain de sièges à la Gauche aux élections législatives de 1967. Mai 68 est synonyme de traversée du désert pour Mitterrand. Il ne présente pas sa candidature aux présidentielles de 1969. Gaston Defferre, victime de sa tentative d'alliance avec le centre, subit alors une grave défaite.il s'impose à la tête du nouveau Parti Socialiste en 1971 au congrès d'Epinay. En 1972, la gauche se réunie autour du programme commun de Gouvernement. Cette alliance est rompue par les communistes en 1978. Dans cet intervalle, F. Mitterrand frôle la victoire aux élections présidentielles de 1974. La Gauche remporte également les élections municipales de 1977.

Au congrès de Metz en 1979, Mitterrand, appuyé par le CERES de Chevènement, maintient le cap à gauche, malgré les assauts répétés de Michel Rocard.

Investi par le parti pour défendre ses couleurs à l’élection présidentielle de 1981, Mitterrand l'emporte d'une courte majorité. Cette victoire est amplifiée par les élections législatives qui donnent la majorité absolue à la Gauche. Le gouvernement de Pierre Mauroy a accompli la plus grande vague de réformes depuis le Front populaire et la Libération: 39h, 5e semaine de congés payés, abolition de la peine de mort, lois Auroux, retraite à 60 ans….

 

 

 

Tag(s) : #le socialisme français depuis 71

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :