Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


dd1.jpg

Délégués de l'Internationale à Amsterdam



Lorsque Millerand accepte d'entrer dans le gouvernement " bourgeois " de Waldeck-Rousseau, Jaurès l'approuve. Guesde et Vaillant estiment au contraire que les " ministériels " discréditent le socialisme. Comptant sur l’appui de la social-démocratie allemande, Guesde espère la condamnation par l’Internationale socialiste de la politique de Jaurès qui soutient le Bloc des Gauches. Le congrès va être une condamnation de Jaurès. L’Allemand Bebel estime que " Le socialisme ne peut accepter une parcelle du pouvoir, il faut qu'il attende le pouvoir tout entier Jaurès critique l’attitude doctrinale de la social-démocratie allemande qui n'a pas su elle-même conquérir le suffrage universel.".

 

Pour Guesde"  Les grandes réformes sociales de Jaurès et du Bloc sont moins sérieuses encore, soit qu'elles n'existent que sur le papier, à l'état de projets

Le congrès confirme la condamnation de la participation ministérielle de socialistes. Malgré les lourdes accusations formulées contre Jaurès, l’Internationale socialiste pousse à l’unification des socialistes français. Vandervelde s’adressa en ce sens : "  camarade Guesde, camarade Jaurès, je vous adjure, dans une pensée de paix socialiste internationale, de vous tendre la main ".

 ".

Tag(s) : #internationales socialistes

Partager cet article

Repost 0